//
archives

laos

Ce tag est associé à 15 articles

Laos : bilan de ce visa run à Savannaketh

Franchement, on aurait dû le faire la dernière fois. Mais on voulait prendre le bus ensemble avec Yo. Donc on a été à Vientiane.

Ca s’est passé comme sur des roulettes à Savannaketh, vraiment simple et rapide. Ce n’est pas l’usine comme à Vientiane.

C’est bien sûr beaucoup moins touristique et sympa comme ville. Mais notre but était d’avoir un visa touriste de 6 mois facilement. But atteint, on est satisfait.

Alors petit récap :

– VIP bus à Mo Chit
> prendre le BTS jusqu’à Mo Chit, puis un taxi moto à 60 THB max jusqu’au terminal de bus
> monter au 3ème, se rendre au guichet 35 et prendre un VIP bus de 32 sièges à 622 THB avec la compagnie Sapahan pour Mukdahan (si vous avez trouvé d’autres bonnes compagnies de bus, je veux bien les infos)
> départ vers 20h, pause de 20 minutes vers minuit, arrivée vers 5h30

– bus de Mukdahan à Savannaketh
> prendre un ticket de bus au comptoir prévu à cet effet à 50 THB (avoir son passeport sur soi car ils vérifient)
> attention, le guichet ouvre vers 6h
> le bus se pointe vers 6h45
> le bus part à 7h

– arrivée à la frontière thai
> avoir le papier de sortie du territoire rempli (papier blanc)
> vérification des passeports
> s’assurer que vous avez bien un tampon de sortie du territoire
> reprendre le bus jusqu’à la frontière laotienne

– arrivée à la frontière laotienne
> demander un formulaire pour faire un visa on arrival pour le Laos (on vous fournira aussi un papier d’entrée/de sortie du pays à remplir entièrement)
> remplir le formulaire et coller/agrafer une photo d’identité en 3×4 cm
> donner le formulaire rempli + votre passeport + 1300 THB
> récupérer votre passeport et vérifier que le visa est exacte (avec vos infos)
> passer l’immigration et vérifier que vous avez bien le tampon d’entrée au pays
> reprendre le bus ou prendre un tuk tuk jusqu’au consulat à 100 THB par personne max

[Remarque : vous pouvez vous dispenser de faire le visa laotien on arrival en le faisant au préalable à Bangkok, à l’ambassade du Laos. Ca prend 30 minutes.]

– arrivée au consulat et demande de visa touriste de 6 mois (double entrée)
> le service de demande des visas ouvre à 9h mais vous pouvez entrer dans le consultat dès 8h30
> demander un formulaire au guichet
> attention pour rappel, papiers à fournir
>> formulaire rempli : préciser bien 2 x 60 jours pour une double entrée
>> 2 photos d’identité au format 3×4 cm collées ou agrafées au le formulaire
>> photocopie de la page d’identification du passeport signée
>> passeport
>> 2000 THB (1000 THB par entrée)
> à 9h, faire la queue au guichet et donner votre dossier
> on va vous filer un ticket avec un numéro à garder précieusement pour le lendemain
> si vous êtes dans les premiers, vous allez attendre entre 5 et 15 minutes
> il n’y a pas de système de numéro, faut faire la queue tout simplement
> le personnel du consulat ne pose pas de question en général mais prévoyez quand même des réponses (pourquoi demandez vous un visa ? pourquoi aussi longtemps ? …)

[Remarque : attention, les demandes de visa se font seulement le matin de 9h à 11h.]

– le lendemain, récupération des passeports avec visa touristique de 6 mois
> le consulat ouvre à 14h pour la récupération de vos passeports
> la collection des visas se fait de 14h à 16h seulement
> donner votre ticket, récupérer votre visa et vérifier que les infos sont correctes sur le visa et que c’est bien une double entrée

– retour à la frontière laotienne
> vous pouvez négocier un tuk tuk à 100 THB comme l’aller
> vous pouvez marcher 20 minutes jusqu’à la gare de Savannaketh et prendre le bus jusqu’à la frontière
> présenter votre passeport avec le papier de sortie du territoire
> il va falloir payer 40 THB pour avoir le tampon de sortie
> vérifier que vous avez bien le tampon
> acheter un ticket pour le bus qui va vous emmener jusqu’à Mukdahan à 50 THB
> prendre le bus jusqu’à la frontière thai

– arrivée à la frontière thai
> présenter son passeport avec le papier d’entrée au territoire
> vérifier que l’agent a bien activé la première entrée de votre visa touriste
> prendre le bus jusqu’à la gare de Mukdahan

– arrivée à Mukdahan vers 16h
> prendre immédiatement un ticket pour un VIP bus jusqu’à Mo Chit
> le guichet se trouve à côté de celui pour le bus jusqu’à Savannaketh
> on est parti avec la même compagnie, Sapahan, on a payé le même prix et on a eu le même service
> le premier VIP bus part à 19h30
> il y a un café sympa, le Submukda, en face du guichet, pour attendre

– retour à Bangkok
> prendre le VIP bus
> départ vers 19h30, pause de 20 minutes vers 1h40, arrivée vers 5h30
> prendre un taxi jusqu’à la maison
> le BTS commence son service à 6h

Et voilà ! C’est long et ça prend du temps mais ça reste mieux qu’à Vientiane ! Et en plus, c’est moins cher ! En comptant tout (transport, frais de visa, hôtel et resto), j’en ai eu pour moins de 6000 THB.

Bonne chance à tous ceux qui font un visa run 😉

[31/07/2013] Laos : récupération des passeports et retour à Bangkok

Réveil à 9h30, on est trop fort mdr On se change rapidos et on se rend au second pour prendre le petit déjeuner.

On a le choix entre un brunch salé (oeuf au plat, saucisse, jambon, pain), un oeuf au plat et un porridge. Yo prend le brunch et je prends le porridge car j’ai mal au ventre. Ce n’est pas mauvais.

On petit déjeune avec Thierry qui avait déjà fini de manger quand on est arrivé. On papote et on remonte à nos chambres vers 10h30. On se donne rdv à la réception vers 12h.

On se prépare et on range nos affaires. On se pose aussi un peu car on a encore le temps.

C’est l’heure, on fait le check out et on va déjeuner. On part à la recherche des fameux sandwichs laotiens, la spécialité locale. Impossible de trouver. On marche bien 20 minutes, sous un soleil tapant, avant de tomber sur une marchande ! On lui en prend un chacun. On décide de continuer dans une supérette pour se prendre de quoi boire, puis jusqu’au fleuve pour se poser manger.

IMG_5266IMG_5267IMG_5259
Il y a des petites tables installées à l’ombre, c’est bien sympa. Exceptés les mendiants, les esthéticiennes qui veulent nous couper les ongles et les bêtes lol J’ai marché sur des fourmis rouges et je me suis faite naturellement piquée ! Heureusement, j’ai toujours du baume du tigre sur moi. Ca m’a tout de suite soulagée de la brûlure procurée par la piqure !

IMG_5271IMG_5279IMG_5280IMG_5281IMG_5270IMG_5277IMG_5283IMG_5272 IMG_5273 IMG_5274IMG_5284
On déjeune tranquillement. Yo avait entretemps filé son sandwich à un enfant qui faisait l’aumône. On se partage le mien. Et c’est super bon ^^

IMG_2491
Il est 13h30, on se rend au consulat qui est juste à côté. On retrouve les gens d’hier, venus eux-aussi récupérer leur passeport avec visa.

On attend patiemment l’ouverture à 14h. Il se met à pleuvoir comme hier. On est couvert heureusement mais on va devoir se taper la pluie pour entrer au consulat.

Les portes ouvrent, les gens se ruent à l’intérieur. Heureusement, on n’est pas nombreux. On attend à peine 5 minutes pour récupérer nos passeports. On les vérifie et c’est bon. On a bien un visa touristique de 6 mois chacun, youhou !!

Y’a plus qu’à retourner à Bangkok maintenant. On négocie un tuk tuk à 100 THB chacun. Il nous emmène jusqu’à la frontière. On passe l’immigration côté Laos. On paie 40 THB pour avoir le tampon de sortie du pays. On paie ensuite 50 THB pour prendre le bus qui va nous faire traverser le pont de l’amitié, nous déposer à la frontière thai et nous emmener à la gare de Mukdahan.

Le bus arrive, il y a grave du monde, beaucoup de laotiens qui vont bosser en Thaïlande. On monte dans le bus et on s’asseoit. On arrive à la frontière côté thai.

On passe l’immigration thai sans problème. On vérifie qu’ils activent bien notre première entrée. On a jusqu’au 29 septembre. On passe nos sacs à la douane et on attend le bus.

Il arrive, tout le monde se rue dessus comme d’habitude. On parvient à avoir des places et le bus nous dépose à la gare de Mukdahan.

Petite anecdote : les douaniers/flics sont d’abord monter dans le bus pour vérifier qu’il n’y avait pas de drogue ni de produit importé du Laos. En effet, les laotiens laissent leur affaire dans le bus quand ils en sortent. Et souvent, ils partent avec plus d’alcool ou de cigarette qu’ils n’en ont le droit. Mais il n’y a pas eu de problème là. Tout le monde semblait en règle lol

A la gare de Mukdahan, on est pris d’assaut par les chauffeurs de tuk tuk. Ils veulent nous emmener à Bangkok lol On repère le guichet de la compagnie avec laquelle on est parti à l’aller. On était assez satisfait d’eux. Mais une meuf veut nous emmener à son guichet. On lui fait comprendre qu’on n’en a pas envie.

On prend 2 places côte-à-côte mais à l’avant du bus. On se dit qu’on sera plus à l’aise vu qu’on pourra allonger les jambes. C’est le même tarif qu’à l’aller, 622 THB chacun. On part à 19h30. Il faut trouver de quoi passer le temps maintenant.

On se pose au café de la gare, le Submukda. Y’a la clim, le wifi gratuit (mais qui ne marche pas), des toilettes propres et des canapés.

Mais Yo a faim. C’est vrai qu’on s’était partagé un sandwich à deux ce midi. On se pose dehors et il se prend une soupe de nouille avec des brochettes de boulette de porc. Ce n’est pas mauvais et ça cale !

On retourne ensuite au café. On quitte Thierry vers 19h15. On n’est pas dans le même bus. Le sien part à 20h alors que le nôtre à 19h30. On se reverra sur Bangkok.

Notre bus se trouve à la plateforme 3. On monte à l’étage et prenons possession de nos places. C’est vraiment le même bus qu’à l’aller, sauf que là, on a la place pour étendre nos jambes, on sera plus confortable.

Le bus part à 19h30 pile. Cool il est à l’heure lol Chose rare en Thaïlande ! Comme à l’aller, le bus diffuse un film. Cette fois-ci, un film américain mais en thaï haha On ne comprend pas tout. De toute façon, je regarde le film à moitié. Le bus baldingue tellement que j’ai peur d’être malade. Je me prends un médoc au cas où (petite pilule jaune qu’on trouve facilement dans les pharmacies ici).

On s’endort assez rapidement après avec Yo. On fait une pause vers 1h40 pour grignoter un bout et surtout aller aux toilettes. Je refuse d’aller à celles du bus, vraiment trop sales.

On a droit à 20 minutes de pauses et on repart en retard cette fois, à 2h15.

On arrive à Bangkok, au terminal de bus de Mo Chit, vers 5h20. Comme d’habitude, il y a beaucoup de monde, ceux comme nous qui arrivent à Mo Chit et ceux qui partent de Bangkok et attendent leur bus.

Passage vite fait aux toilettes et au Seven Eleven pour faire de la monnaie pour le taxi.

On tente la borne des taxis meter et on en chope un super rapidement. Décidément !

Il nous fait passer par l’autoroute. On paie 45 THB de péage et il nous dépose chez nous ver 6h, super rapide. On en a pour 150 THB de taxi.

Et voilà, une bonne chose de faite. On a 6 mois de plus !

[30/07/2013] Laos : arrivée à Savannaketh et dépôt des passeports

Pour aller à Savannaketh, on doit prendre un bus de la gare de Mukdahan. On a demandé aux hôtesses. Le premier part à 7h30. On a deux heures devant nous.. Pour une fois qu’un bus est en avance lol En même temps, il a conduit comme un malade !

Du coup, on petit déjeune avec les courses qu’on avait fait hier et on attend patiemment.

Le guichet pour prendre les tickets de bus de Mukdahan à Savannaketh ouvre vers 6h. Il y a tout un groupe qui attend devant. On fait la queue et on paie 50 THB chacun. Le billet est censé coûté 45 THB mais ils nous prennent 5 THB de plus. Peut-être une fee d’overtime.

IMG_5249IMG_2480IMG_2479
On attend patiemment que le bus arrive pour le prendre. Mais il y a un grand groupe devant nous. Va falloir pousser des coudes. Le prochain bus est à 8h30 et on ne va pas prendre un tuk tuk à 200 THB alors qu’on attend depuis 5h30..

Le bus arrive à 6h45. Tout le monde se rue dedans. Mais ça va, on est dans les premiers lol On s’est assis devant pour être les premiers à descendre. Le bus part à 7h. C’était peut-être pour ça les 5 THB de plus.

On arrive à la frontière avec le Laos, côté thaïlandais, vers 7h15. On passe l’immigration sans problème.

Pour info, nous avons refait nos passeports avec Yo. Le mien n’a plus de page et le sien arrive à expiration. On a donc filé nos anciens passeports pour se les faire tamponner. Mais c’est le nouveau qui doit être tamponné avec le tampon de sortie du territoire. On a dû aller dans le bureau à côté pour cela. Il s’agit aussi du bureau où payer le overstay.

On attend que le bus revienne car on doit le reprendre pour traverser le pont de l’amitié 2 et pour se retrouver à la frontière côté laotien.

Cette fois-ci, le chauffeur prend les tickets et on se retrouve au fond du bus. En fait, il n’y avait que des laotiens dans le groupe. On a supposé qu’ils bossaient en Thaïlande et qu’ils revenaient quelques jours chez eux.

Arrivés à destination, on doit faire un visa on arrival. On demande un formulaire et un papier d’entrée/de sortie du territoire. On remplit et on donne le tout, plus 1300 THB, à l’agent. Notre visa est prêt en à peine 3 minutes. En plus, ils sont marqués à l’ordinateur et non à la main comme à Vientiane.

On passe l’immigration. Ils rigolent avec nous, ça change des grincheux de Vientiane. Et on prend un tuk tuk jusqu’au consulat.

On pouvait reprendre le bus mais il ne nous a pas attendu. On a réussi à négocier 100 THB chacun pour le tuk tuk.

On en a pour environ 15 minutes de route. Ca nous donne un aperçu de Savannaketh. Et c’est comme on le pensait, il n’y a rien lol Comme Vientiane, ce n’est pas très développé.

On arrive au consulat. C’est dans une rue paumée où y’a pas grand chose lol Faut connaître haha

IMG_5285IMG_5286
On n’est pas censé entrer dans le consulat mais il y a des gens à l’intérieur.

On prend des formulaires au guichet (ils sont bien gratuit à l’intérieur), on les remplit et on attend patiemment qu’il soit 9h.

Pour info, les documents à fournir sont :
– le formulaire rempli
– 2 photos au format 3×4
– 1 photocopie du passeport à la page d’identification signée
– 1000 THB pour un visa touriste de 3 mois, 2000 THB pour un visa touriste de 6 mois

Si vous n’avez pas de photocopies ou de photos, il y a des petits bureaux qui le font en face. Le formulaire est fourni et gratuit. Les photocopies sont à 10 THB normalement et les photos, ça dépend de ce que vous voulez (la quantité, la taille..).

Il est 9h, on fait la queue. Il y a 5 personnes devant nous. On passe à 9h15, la dame ne pose aucune question, on paie et c’est fini !

Il y a une petite queue derrière nous mais ça va relativement vite.

Ah on aime bien quand ça se passe comme ça 🙂 Rapide et efficace. Ça change définitivement de Vientiane. Il y a tellement peu de monde que c’est pépère, à la cool vraiment.

On sort du consulat. Il y a peut-être 2 à 3 tuk tuk qui veulent nous emmener. Mais on va dans un hôtel à côté !

A vrai dire, en arrivant à Mukdahan, on a vu un copain à nous, Thierry, également français et en visa run. C’est d’ailleurs lui qui m’a conseillé de venir ici la première fois pour faire un visa run car il l’avait déjà fait. Il connaît donc bien la ville.

Il avait déjà réservé son hôtel et nous conseille d’y aller, car c’est le meilleur qu’il connaisse qui vaille le coup. Tous les autres sont de guesthouses pas super propres apparemment.

On y va à pied et on prend donc une chambre au Houng Thip. On n’a pas trop le choix, elles sont à 800 THB avec le petit déjeuner.

IMG_5257IMG_5254
On monte dans nos chambres. On se retrouvera plus tard. Tout le monde a besoin de se reposer.

On découvre notre chambre. Elle est super grande ! C’est effectivement propre et largement comparable à notre hôtel de Vientiane. Sauf qu’on n’a ni serviette ni eau chaude. On va leur demander et ils nous rapportent des serviettes. Mais pour l’eau chaude.. Tant pis, on prend une douche et on fait une sieste ! On s’endort comme des mouches.

Le voyage en bus nous a bien crevé. Même si c’était un VIP bus, ce n’est décidément pas confortable.

On se réveille vers 14h30. On traîne un peu au lit. On se prépare et on sort manger.

IMG_5256IMG_5258
On veut goûter le sandwich local. Mais tous les restos locaux que l’on tente sont fermés. Ils n’ouvrent qu’à 17h.

Sur internet, j’avais entendu parler d’un café français, le Café Chez Boune. Il est indiqué sur le plan de l’iPhone. Et oui, nos téléphones fonctionnent ici avec le réseau thai.

IMG_5261
On y arrive assez facilement et il est bien ouvert. Mais ils ne servent que de la nourriture européenne. Ce n’est pas plus mal, on n’a pas envie de manger local là.

On se commande une pizza et des spaghettis carbonara à partager. On finit sur une crêpe au nutella chacun lol

IMG_5264
Finalement, on se sent bien ici. On reste toute l’après-midi. Du coup, on se prend de l’alcool pour commencer l’apéro :p

Il commence à faire nuit. On se dit qu’on devrait peut-être rejoindre Thierry. Il voulait nous emmener manger thai/lao ce soir dans un resto au bord du fleuve.

On retourne à l’hôtel pour le wifi. Nos téléphones ne captent plus le réseau. En fait, il y est déjà et a fini de manger. Bon tant pis, on décide de quand même y aller.

Par contre, il se met à pleuvoir d’un coup. Thierry nous prévient que tout ferme à 21h/22h ici. Il est déjà 20h40, mince faut qu’on trouve un endroit où manger pour ne pas se retrouver à avoir le ventre vide ce soir.

L’hôtel a son propre restaurant mais il n’est pas lié à l’hôtel. On court pour y aller. Malheureusement, il y a une soirée privée.. Il y a un autre restaurant en face de l’hôtel. On y va, il est bien ouvert.

On est trempé, on s’installe. Ils proposent de la nourriture locale, ça nous va. On se prend une salade de porc, du riz gluant, du poulet grillé et une omelette.

Ah on a trop mangé. On retourne à l’hôtel vers 22h. On en profite pour leur demander de voir pour l’eau chaude. On s’est bien pris la pluie. On aimerait bien prendre une douche bien chaude ! Mais l’eau est à peine plus chaude. Bon ben tant pis.

On se couche pas trop tard. On doit se lever avant 10h pour profiter du petit déjeuner de l’hôtel. On verra bien :p

[29/07/2013] Laos : nouveau visa run à Savannaketh

Comme nous n’avions eu qu’une simple entrée la dernière fois, soit 3 mois, nous devons refaire un visa run avant la fin du mois.

Cette fois-ci, nous avons décidé d’aller à Savannaketh au Laos. Fini l’usine à Vientiane.

A Savannaketh, il y a un consulat qui délivre les visas, et non une ambassade. Savannaketh est une petite ville pas très connue. Il n’y a donc personne qui y va. Et surtout, les gens du consulat donne facilement un visa touriste de 6 mois. On verra bien sur place !

Je me suis pas mal renseignée sur le net et demandé à mes amis qui ont déjà tenté l’expérience. Je n’ai aucune envie de me faire avoir. C’est déjà bien assez chiant.

Il y a un VIP bus qui part du terminal de bus de Mo Chit à 20h. A vrai dire, c’est le premier. Y’en a d’autres qui partent à 20h30 et 21h normalement.

Départ de la maison vers 17h45. On prend le BTS jusqu’au terminus, puis un taxi moto (à 3 dessus) à 60 THB chacun. Si on en avait pris un chacun, on aurait payé 70 THB. Pas moyen de négocier. J’ai eu l’impression de me faire avoir mais la gare de bus est loin du BTS en fait.

Pour se rendre à Savannaketh, il faut en fait prendre un bus jusqu’à Mukdahan, la frontière thaïlandaise au niveau de Savannaketh.

On se rend au 3ème étage. On tombe sur un premier guichet, le 73, qui nous propose un bus en first class à 530 THB. On refuse, on veut un VIP bus. Le seul qu’ils ont part à 22h. C’est trop tard. Ils nous disent d’aller au guichet 35. Et là c’est bon. Ils ont bien un VIP bus à 32 siège à 20h. On choisit des place côte-à-côte tout au fond du bus (siège 11C et 11D). On paie chacun 622 THB. C’est moins cher que ce que j’avais vu sur le net. On part avec la compagnie Sapahan.

Il est 19h20. On a encore 40 minutes devant nous. On va se poser au Food Court. Yo a faim et opte pour un KFC. On fait aussi les courses au Seven Eleven, pour se faire de la monnaie.

C’est l’heure, on se rend à la plateforme des bus. Le nôtre se trouve au numéro 47. On présente nos places à l’hôtesse et elle nous place.

C’est bon, on est bien dans un VIP bus de 32 places. Les sièges sont larges et confortables. On a droit à une vraie couverture, une bouteille d’eau et de quoi manger (des cacahouètes, un chiffon cake au pandan et à la vanille et un lait de soja aromatisé ou non). Les sièges sont même massants.

IMG_2477
Par contre, il n’y a pas d’écran sur les sièges. On a entre 10h et 12h de route. Ca va être long. Il y a un écran central et il ont mis le son à fond..

Le bus part vers 20h10. C’est parti ! Il arrête la TV vers 21h30. Je m’endors une petite demi-heure. A vrai dire, le chauffeur conduit comme un fou. Le bus baldingue dans tous les sens, ce n’est pas rassurant. Mais c’est comme ça en Thaïlande et on a l’habitude. Yo est tellement fatigué qu’il dort depuis qu’on est parti.

On fait une pause ver 23h40 de 20 minutes. Avec le ticket de bus, on a droit à un coupon de 25 THB. En gros, avec ça, il y a de quoi se faire une soupe. On n’a pas très faim mais on ne veut pas jeter les coupons à la poubelle. On se prend des boissons et des brioches chinoises au porc. On les grignotera sur la route.

Le bus repart vers minuit, à l’heure dis donc !

Pas d’autres pauses en route, juste des barrages de flics. Ils sont vite fait montés dans le bus et ont contrôlé nos identités. J’ai plus l’impression que c’était parce qu’ils n’avaient rien d’autre à faire..

On arrive à la gare de bus de Mukdahan vers 5h30. Ouhlala mais on est grave en avance ! Le bus aura mis seulement 9h !

IMG_5252IMG_5253IMG_5251

Laos : bilan de ce 4ème visa run

Oui, déjà le 4ème ! On a à notre actif 3 visas touriste en simple entrée et 2 en double.

On aurait définitivement dû se faire un visa étudiant d’un an, renouvelable 1 an pendant 10 ans (et oui). Ca nous aura coûté moins cher et aura été moins galère..

Plusieurs conseils :
> faite un visa étudiant si vous n’avez pas de plan immédiat pour la Thaïlande
> éviter Vientiane à tout prix pour demander le moindre visa

Le problème est que le gouvernement thailandais a vachement resserré les boulons au niveau des visas touristes. Et oui, nous volons les boulots des thai.. Je pense que ceux qui se font le plus voler restent les étrangers.. Bref !

Il est désormais impossible de demander des visas touristes en double entrée ailleurs qu’au Laos. Le Laos semble être en bon terme avec la Thailande. Tu m’étonnes avec tous les rabatteurs thai devant l’ambassade..

Donc il faut aller à Savannaketh. Apparemment, ils sont peu regardants. Mais nous n’avons pas encore testé donc impossible de vous dire quoique ce soit !

En tout cas, nous sommes bien déçus d’être revenu avec un visa simple entrée. On n’a bien compris qu’on n’était pas les bienvenus en Thailande. Ca casse un peu le moral, et la motivation d’essayer de s’installer ici.

Moi qui commençait justement à me sentir un peu chez moi.

Désolée, je finis sur une touche négative mais je n’arrive à écrire rien d’autre pour le moment !

Catégories

Archives