//
archives

Kajou

Kajou a écrit 362 articles de Blog d'une voyageuse

[2017/09/12] Corse : départ pour Ajaccio

Nous avons décidé de passer 4 jours sur Ajaccio. Nous sommes donc partis le 12 Septembre. Nous avons opté pour l’avion car c’était moins cher que le bateau quand on a réservé nos billets. En effet, de Toulon, il est possible de prendre un bateau pour aller en Corse. L’avantage est qu’on peut partir avec sa voiture et qu’on n’a pas besoin d’en louer une sur place. C’est un voyage de nuit généralement. L’autre problème est que j’ai le mal de mer.. Donc l’avion était l’option idéale :p

Notre vol est à 8h50 de l’aéroport de Nice. C’était le moins cher qu’on avait trouvé à l’époque. Il y a bien des vols pour la Corse qui partent de l’aéroport de Hyères, plus proche de chez nous, mais ça fait passer par Paris.. Et vu qu’on enchaine avec un mariage à Nice, autant partir de là-bas directement. Donc lever à 5h30 de chez les parents de Yo, où on a laissé Liam pour la semaine. Départ à 5h45 de Toulon et arrivée à 7h30 à l’aéroport de Nice. Là, on a déposé notre voiture au parking P9, le moins cher de tous les parkings de l’aéroport. On a payé 10€ par jour. On ne voulait pas embêter le père de Yo et on voulait avoir notre voiture sur Nice pour se déplacer sur place pour le mariage. Après, il faut compter 15 minutes de marche pour arriver au terminal des départs de l’aéroport. D’ailleurs, le chemin est moyennement bien indiqué.. Il y a aussi bien des parkings plus près des terminaux mais ils sont plus chers.

Là, on y retrouve Mike, le futur marié, qui bosse à l’aéroport. On dépose nos bagages et on prend un petit déjeuner bien mérité ensemble. On embarque et on en a pour à peine 45 minutes de vol. Le temps de monter dans le ciel et de redescendre.

Du ciel, on pouvait apercevoir l’île sous toutes les coutures. On était pressé d’arriver et de fouler du pied la fameuse île de beauté !

Mince, il fait plus froid qu’on croyait ! Heureusement, on a prévu le coup et on a des vêtements chauds sur nous, et pas que des vêtements d’été pour les prochains jours.

Direction le terminal des arrivés pour récupérer notre valise. On la récupère assez rapidement, petit tour au toilette, retrait rapide d’espèces car apparemment il n’y a pas beaucoup d’établissements qui prennent la CB ici, et direction ADA pour récupérer notre voiture de location.

On est passé par Rentalcars.com pour louer la voiture. On avait choisi une voiture compacte de type Ford Focus mais on a été surclassé et on a eu une BMW. Belle surprise pour cette lune de miel 🙂 Bien sûr, on a pris l’assurance complète avec Rentalcars. Ca n’empêche pas de devoir avancer les frais en cas d’accidents, mais au moins on sera totalement pris en charge.

Le GPS est intégré dans la voiture mais il n’est pas super. Donc on met Waze. Direction notre AirBnb ! Il se trouve sur la route des Sanguinaires. On l’avait réservé en début d’année et on s’est lâché, on a choisi un très bel appartement : https://www.airbnb.fr/rooms/2540922. Grâce aux informations données par notre hôte, on a trouvé la résidence où se trouve l’appartement assez facilement. C’est une très belle résidence très bien située, avec tout ce qu’il faut à côté (il faut quand même la voiture) dont des commerces, des paillottes, une belle vue sur la mer et les îles Sanguinaires. Il y a de la place pour se garer à côté de l’entrée de notre immeuble. On laisse la valise dans la voiture pour ne pas s’encombrer tout de suite. Notre hôte ne peut pas nous accueillir donc il a mis les clés à disposition pas loin mais il faut qu’on les trouve. Ca nous a pris 5 minutes et hop sésame ouvre toi.. L’appartement est magnifique, exactement comme sur les photos, on est enchanté ! On va être bien pour les prochains jours 😀

Vue magnifique depuis le balcon de l’appartement

On range nos affaires, on se change et on part explorer les environs. Le temps d’arriver à l’aéroport, de récupérer notre valise, la voiture, d’arriver à l’appartement, de se poser vite fait.. Il est déjà 11h30.. On s’est levé tôt ce matin et on a pris un petit déjeuner léger à l’aéroport tout à l’heure, on a faim.. On opte ainsi pour une paillotte sur la route des sanguinaires. On se décide sur le Goéland. La vue est magnifique. La paillotte donne directement sur la plage. Il n’y a quasiment personne. On est vraiment tranquille et c’est tellement paisible !

On prend une salade à partager, chacun le plat du jour, du poulet pané avec de la moutarde et une espèce de ratatouille et des frites, et Yo prend un tiramisu en dessert. C’est délicieux ! Pour notre premier repas sur place, on est ravi et le cadre est splendide !

On décide d’aller rapidement dans le centre-ville faire quelques courses, notamment pour le petit déjeuner. En effet, le matin on mange plutôt salé et on ne veut pas avoir à sortir pour petit déjeuner. L’idée est de passer des vacances tranquilles quand même. On tombe sur un supermarché bio, on va voir vite fait ce qu’ils ont, plus par curiosité qu’autre chose. Il y a une papeterie à côté donc j’en profite pour acheter des cartes postales. Et on passe au Carrefour Market. Il y fait un froid de canard.. Heureusement que j’ai une veste.. Je regarde leur spécialité locale et on prend de quoi petit déjeuner. Vu qu’on ne reste que 3 jours, il ne faut pas qu’on en prenne trop. On se dépêche de payer, il fait trop froid, et on retourne à la maison. On y dépose nos courses. Et on en profite pour faire une petite sieste. Après tout, on est levé depuis 5h30.. J’ai dormi un peu dans la voiture ce matin et dans l’avion mais pas Yo.

Cette sieste nous a fait beaucoup de bien et le lit est vraiment confortable. En plus, c’est vraiment tranquille ici, il n’y a pas un bruit ! On se prépare et direction le centre d’Ajaccio. On aimerait visiter le coin et y rester dîner. On en a pour à peine 15 minutes de route, mais c’est sans compter les bouchons.. Les routes sont petites, et c’est vite bouché.. C’est d’ailleurs un peu le bordel, les gens conduisent n’importe comment, les piétons font n’importe quoi.. On se croirait dans le centre de Paris en plus petit.. Je ne m’attendais pas à ça.

Bref, on se rend au parking de la place Maréchal Foch et on se balade. On décide de faire le tour, de se balader un peu au hasard. On tombe ainsi sur la route principale le Cours Napoléon. Il n’y a que des commerces, rien de bien alléchant.. On décide de prendre les petites rues piétonnes et on tombe sur la rue Cardinal Fesch, un peu plus attrayante. Mais il est déjà tard et pas mal d’endroits sont fermés, notamment le Palais Fesch. On verra si on a le temps un autre jour pour revenir. On continue notre balade sur le port Tino Rossi puis sur la Citadelle. On finit par la plage de Saint-François. C’est vraiment très beau !


J’avais repéré un restaurant qui avait l’air bien sympa dans Ajaccio. Il s’agit du 20123 et il se trouve justement en face du parking. Mais il y a du monde qui fait la queue, on n’a pas envie d’attendre et on n’a pas si faim que ça. En fait, au 20123, ils proposent un menu unique qui a l’air super copieux. C’est dommage, ça me tentait bien car ils y servent de la nourriture local et le cadre a l’air sympa. Là aussi, si on a le temps un autre jour, on essaiera de revenir. Disons qu’on a préféré réservé nulle part pour se laisser la liberté de faire ce qu’on veut quand on veut. On se promène au hasard dans la rue pétionne où se trouve le 20123 et il y a toute une brochette de restaurants. On se décide sur une pizzeria où il y a pas mal de monde mais encore de la place. On se prend une assiette de charcuterie et de fromage en entrée, chacun une pizza et on arrête là. C’est vraiment copieux et très bon 😉

On retourne à la voiture et à l’appartement. On finit la soirée avec un film tranquilou à l’appart. En effet, il y a une petite sélection de film, un bel écran TV et un home cinema ^^ On essaie de ne pas se coucher trop tard pour profiter de la journée de demain !

Publicités

Lune de miel à Ajaccio

Nous nous sommes mariés en Janvier 2016 avec Yo mais on a enfin pris le temps de faire notre lune de miel seulement le mois dernier. Nous avons préféré privilégier notre déménagement dans le Sud de la France après notre mariage. Et avec un enfant, pas évident de trouver le temps non plus, entre le taff et le quotidien à gérer aussi..

On a toujours voulu aller en Corse. Et pour notre lune de miel, par rapport à notre fils, on voulait rester dans le coin. Par rapport au travail aussi, ce n’était pas possible de poser plus d’une semaine. Je m’étais pas mal renseigné sur où partir en Corse et on s’est décidé sur Ajaccio. On a réservé assez tôt (en début d’année) notre logement sur AirBnb, nos billets d’avion et la location de la voiture. Et on a bien fait car tout était au top ! On a aussi enchaîné avec un week-end à Nice pour le mariage d’un couple d’amis.

Ce fut une semaine bien remplie que je vous raconte dans les articles suivants !

Notre nouveau mode de vie

Update du 10 Octobre 2017

En s’installant dans le Sud, on avait le projet de changer de mode de vie, de vivre mieux en manger mieux et en étant plus écolo. Donc on s’y est mis petit à petit. Voici nos actions :

  • On ne mange que des fruits et légumes bio et locaux. On passe par les Paniers d’Avoine (lien plus bas) et on en est très satisfait. Ca nous coûte forcément un peu plus cher que si on achetait nos fruits et légumes au supermarché mais c’est tellement bon et on aime participer au développement des producteurs locaux français.
  • On aimerait manger de la viande bio mais ça coûte vraiment cher. J’en achète occasionnellement au rayon bio des supermarchés. Donc pour le moment, on se fournit chez le boucher. Bien sûr ça nous coûte beaucoup plus cher donc on consomme moins de viande qu’avant. Mais on voit la différence également. La viande n’est pas remplie d’eau et elle a du goût.
  • Pour le poisson, on a de la chance car on a des éleveurs pas loin de la maison. On se fournit directement sur le ponton près de la plage des Sablettes. Ce sont des éleveurs de Saint Mandrier qui font de la daurade, du loup, des huîtres, des moules, des crevettes… Ils leur donnent de la nourriture de Bretagne. C’est hyper bon et super frais. Je n’ai jamais été déçue.
  • On essaie aussi de manger beaucoup moins de viande (une fois par jour maximum, le midi en général). On n’était pas prêt avant mais depuis qu’on fait toutes ces démarches, c’est devenu naturel.
  • Le matin, on consomme beaucoup de protéines et beaucoup d’oeuf. Déjà qu’on mangeait des oeufs de poules élevées en plein air, on continue mais désormais en label rouge bio. Vu qu’on en consomme beaucoup, autant que ça soit de la qualité.
  • On essaie d’acheter au maximum en vrac (pâte, haricot, thé…).
  • Autre que la nourriture, on fait nos produits d’entretien maison. J’attends que les produits du commerce qu’on a acheté en s’installant ici soient terminés pour les faire moi-même. Il y a énormément de recettes sur internet. Alors pour la lessive, ça a pris tout de suite (je posterai prochainement ma recette ici). Par contre, pour le liquide vaisselle (aussi bien le liquide que les tablettes pour le lave-vaisselle), j’ai testé plusieurs recettes et rien de vraiment satisfaisant. Donc pour le moment, j’ai du liquide vaisselle bio et des tablettes normales bio en attendant de trouver la bonne recette.
  • On a aussi arrêté le gel douche, on ne se lave qu’au savon (aussi bien les mains que le corps). Pour le shampoing, là aussi j’ai testé plusieurs recettes mais rien de satisfaisant. Donc on a du shampoing du commerce pour le moment. J’aimerai passer au No Poo prochainement (je n’ai pas encore eu le courage de passer au No Poo donc ce sera shampoing bio bientôt).
  • J’utilise du coton réutilisable pour me démaquiller. J’ai jeté ces cotons et j’utilise tout simplement mes doigts avec de l’huile de jojoba pour me démaquiller.
  • Je mets une cup quand j’ai mes règles et je mets des serviettes réutilisables que j’ai trouvé chez les Tendances d’Emma (lien plus bas).
  • On fait nos machines (le linge et la vaisselle) pendant les heures creuses, aussi bien par soucis économique qu’écologique. Vu que désormais les machines sont équipées de minuteur, ce n’est pas contraignant du tout.
  • On essaie d’avoir le moins possible de plastique à la maison. Donc on a des contenants en verre pour les aliments secs, des bouteilles en verre pour l’eau et les jus maison, on prend des pochons en tissu pour tout ce qu’on achète en vrac…
  • On fait le tri bien sûr mais notre commune ne le fait pas autant qu’en Ile de France. Ca a d’ailleurs été un choc en arrivant.
  • J’aimerai avoir des produits de beauté plus naturels et donc écolo (crème visage/corps et maquillage notamment car le reste est naturel). Il faut que je me penche sur la question. Avez-vous de bonnes adresses à partager ?
  • On aimerait également arrêter d’acheter nos vêtements dans les grandes chaînes (Primark, H&M, Zara, Bershka…) et taper dans les petits producteurs locaux. On voudrait arrêter d’encourager l’exploitation des petits pays et au contraire encourager les artisans locaux. Là aussi, ça va demander beaucoup de recherche. Surtout dans notre coin, où je pense qu’on a moins de choix qu’à Paris.

Je sais que c’est déjà bien, c’est mieux que rien comme on dit, mais ce n’est pas encore assez. Il y a encore beaucoup de choses à la maison dont on n’arrive pas à se passer et qui sont mauvaises pour la planète. Par exemple, les couches et tous les cotons qu’on utilise pour changer notre fils, on lui donne un bain tous les trois jours, les biberons et toute sa vaisselle sont en plastique… Mais ça va venir avec le temps. Il faut aussi qu’on soit prêt mentalement pour ces changements. Aujourd’hui, je ne me vois pas utiliser des couches lavables par exemple..

Dès que le printemps sera là, on prévoit de cultiver des fruits, des légumes et des herbes aromatiques bio si possible dans le jardin. J’aimerai aussi qu’on fasse notre propre compost. Aujourd’hui, avec les épluchures de fruits et légumes, je fais des bouillons de légume mais plus tard on gardera ça pour le compost.

J’ai fait pousser des pommes de terre, de l’oignon et de l’oignon cébette à partir des légumes bio qu’on a de nos paniers, et ça a bien pris 🙂 Là j’ai un avocat qui pousse tranquillement mais ça va prendre quelques années avant d’avoir quelque chose ^^ J’avais des plantes aromatiques bio mais elles n’ont pas résisté à la chaleur du coin. Là, je prévois de faire pousser de l’orange et du citron, aussi à partir des légumes bio des paniers. On va voir si ça prend 😀

Dans l’idéal, j’aimerai qu’on devienne indépendant en terme d’énergie (l’électricité par des panneaux solaires et l’eau par des récupérateurs de pluie) et qu’on est une maison faite de matériaux naturels. C’est un projet sur le long terme. Mais je pense que ça vaut vraiment le coup.

Et vous, êtes-vous écolo ? Quels sont vos actions ?

Voici une liste de mes bonnes adresses :

Notre situation aujourd’hui

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue par ici.. Il faut dire qu’il y a eu tellement de mouvements dans nos vies depuis !

Pour vous faire un résumé :

Après être rentrée de Bali avec Yo, je suis tombée enceinte 🙂 J’avais pris la décision d’ouvrir mon propre café/salon de thé dans le Sud de la France et j’avais même commencé à bosser sur le business plan. Mais avec cette grossesse, j’ai repris mon travail de webmaster pour préparer au mieux la venue du bébé. Notre petit Liam est né en Avril 2015 ^^ A part quelques soucis de santé au moment de l’accouchement, tout s’est très bien passé, aussi bien la grossesse que Liam à sa naissance. Ce fut une nouvelle aventure ensemble et à trois désormais. Autre bonne nouvelle, quelques mois après la naissance de Liam, on s’est marié. On a fait un petit mariage convivial avec nos familles respectives et nos amis proches, c’était super 😀 Après ça, on a décidé de s’installer dans le Sud de la France. Les parents de Yo habitent à Toulon donc on voulait être dans le coin. Ca nous a pris 8 mois pour mettre de côté suffisamment et on est parti 🙂 Encore une fois, une nouvelle aventure qui commençait.

On s’est installé à la Seyne sur Mer, dans le quartier de Tamaris, l’été dernier en Août 2016. Nous aimons beaucoup où nous vivons. Nous habitons dans une résidence hyper calme et entourée de verdure, tout ce qu’on recherchait et qui nous manquait en Ile de France.

J’espère que vous comprenez mieux pourquoi j’ai été si peu présente sur le blog 🙂 Mais je compte bien y remédier !

A très vite !

Les aspirations des français à voyager dans les pays d’obédience musulmane

EasyVoyage est un comparateur de voyages et de vols. Il a pour vocation d’accompagner les internautes dans l’organisation de leurs voyages.

Suite aux tristes attentats de Charlie Hebdo ses récentes semaines, EasyVoyage a réalisé un sondage pour évaluer les aspirations des français à voyager dans les pays d’obédience musulmane.

Lire la suite

Catégories

Archives