//
vous êtes en train de lire..
Cambodge

[2009/07/27] Cambodge : dernière journée à Phnom Penh

Réveil à 9h, petit déjeuner des restes de mon gâteau d’anniversaire et hop on fait nos valises. Et oui c’est déjà l’heure du départ !

On déjeune et on mange des brochettes et du riz, qu’est ce que c’est bon 🙂

On sort dans les alentours de 15h pour se rendre dans un salon et se faire belles avant de partir. Ma mère et sa cousine en profitent pour se faire les cheveux et je ne fais que la manucure. C’est très impressionnant. Les esthéticiennes font leur petit dessin super vite et c’est super bien réalisé !

On rentre à l’appart et je finis de me préparer et surtout je boucle ma valise ! Petit tour sur internet vite fait et hop c’est parti !

On remercie et on dit au revoir aux personnes ne pouvant pas nous accompagner à l’aéroport et on va dîner dans un restaurant association.

En fait, le concept du restaurant est que tous les bénéfices vont à l’association pour laquelle le restaurant est lié. C’est une association qui aide les enfants abandonnés à trouver un foyer, qui contribue à leur éducation et à leur futur. Tous les employés sont des membres de l’association et toute la décoration du restaurant est faite par l’association. Il y a pas mal de tableaux qui sont en fait des agrandissements de dessins faits par les enfants. A côté du restaurant, il y a même une boutique qui vend ce que les enfants et membres de l’association ont produit. On trouve beaucoup de souvenirs fait à partir de papier ou cannette recyclé. C’est très impressionnant. En plus, en achetant un petit souvenir, on a l’impression d’avoir fait une bonne action ! Et le must, il y a un petit coin salon 🙂

On retourne au restaurant et à ma grande surprise, on trouve de tout : tapas, plats occidentaux, plats asiatiques.. Bref, je me décide sur un sandwich avec de la pomme et du brie.. C’est excellent !

Et on va à l’aéroport. Il commence à être l’heure du départ ! En route, on aperçoit un cours d’aérobic en pleine rue, c’est amusant !

On arrive à l’heure et on enregistre nos bagages. Ca prend un peu de temps. Il faut dire que les cambodgiens prennent leur temps et que les gens ont énormément de valises. On dit au revoir à la famille et on part en salle d’embarquement.

On a dû payer une taxe de sortie de 25$ pour que le contrôleur accepte de nous laisser passer. On passe la douane sans problème et on fait les boutiques de la salle d’embarquement. Il n’y a pas grand chose et on a encore une heure à patienter donc on prend notre temps. On achète quelques magazines pour l’avion et on s’assoit pour patienter.

On entre dans l’avion et avec beaucoup de malchance, on tombe sur un couple avec un bébé qui n’arrête pas de pleurer. Heureusement, il s’arrête au bout d’une heure. Comme on est placé au fond de l’avion et qu’il reste pas mal de place libre, on en profite pour chacun se poser sur une rangée de 3 sièges et s’allonger tranquillement pour dormir. Il faut dire que vu l’heure et surtout vu l’avion, il n’y a rien d’autre à faire.

Après 6h de vol, on arrive à l’aéroport d’Incheon en Corée du Sud. Et hop rebelotte, escale de 3h. Comme on a déjà fait le tour de l’aéroport la dernière fois et surtout qu’on avait déjà tout vu, on se pose dans un restaurant pour manger. Et oui, dans l’avion, on ne nous a rien servi, ce n’était pas prévu.

Et on passe les 3 heures comme ça. Comme on est fatigué, on se pose directement en salle d’embarquement et on s’allonge sur les sièges qui font vraiment office de canapés tellement ils sont confortables.

C’est l’heure du départ et on embarque dans notre avion. La Korean Airlines est toujours aussi confortable, les hôtesses sympathiques, serviables et jolies. C’est très agréable de voyager ainsi.

Je n’ai fait que dormir quasiment, tellement fatiguée de toutes ces vacances. Du coup, les 12 heures de vol passent assez vite.

On arrive enfin à l’aéroport de Charles de Gaulle et il fait beau ! On arrive en plein après-midi et personne pour venir nous chercher donc on prend les transports en commun pour rentrer chez nous.

La galère ! Et rebelotte, comme au départ ! Une fois arrivée à la gare de Drancy, je décide de prendre le bus, contrairement à mon frère qui rentre à pied. Ce n’est pas comme à l’aller où nos valises étaient quasiment vides. Là, elles sont pleines à craquer, surtout qu’on a chacun des affaires de nos parents.

On arrive enfin chez nous et ça fait un bien fou de rentrer chez soi ! Mine de rien, 3 semaines c’est long et ça fait du bien d’être vraiment chez soi.

Quel beau voyage quand même 🙂

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :