//
vous êtes en train de lire..
Maroc

[2008/09/24] Maroc : troisième journée de Trekk

Pour cette troisième journée de trekk, on se réveille tôt, on petit-déjeune, on se prépare avec le stricte nécessaire et on quitte le camp. Cette fois-ci aussi, la journée a été moins dure que les deux précédentes car on a fait que de la plage quasiment.

On fait, comme d’habitude, notre pause matinale et on continue. On arrive rapidement près d’une ville. Il y a quelques touristes sur la plage et certains se baignent. C’était assez bizarre de les voir et de revenir à la civilisation. Là, on parcours des blocs de béton et on arrive dans une petite forêt. Notre camp est là. Comme toujours, les chameliers sont déjà là et le camp quasi monté. On en profite pour se reposer à l’ombre et on déjeune. Au menu, salade en entrée, flageolet et saucisse en plat et fruits en dessert.

Pour la petite anecdote, les flageolets nous ont tous envoyer les un après les autres à la selle. C’était marrant de voir partir chacun de nous à la suite. Quand l’un revenait, un autre partait.

On fait une petite sieste et on passe l’après-midi sur la plage ! C’est vraiment relaxant d’enfin profiter pleinement de la plage. Enfin, pleinement.. Presque ! Car l’eau est gelée. Personnellement, je préfére rester sur la plage, faire la sieste et bronzer. On retourne à notre camp car le soleil commence à partir et on prend chacun à notre tour une douche bien méritée !

On se pose dans la tente principale, on passe le reste de l’après-midi à discuter et à jouer. On a même eu droit à un bon goûter composé de crêpes, de beignets marocains et de thé à la menthe.. Un vrai délice !

La nuit tombe rapidement et c’est déjà l’heure du dîner. Cette fois-ci, on mange du poisson avec des frites maisons ! C’est super bon 🙂 Et on continue à nous amuser comme on peut pour passer le temps.

A un moment, je suis partie chercher des mouchoirs dans ma tente et j’aperçois un petit scorpion jaune qui se balade tranquillement. Bizarrement, je n’ai pas pris peur, ça m’a juste surprise sur le moment. Les autres ont eu peur et on décida de le tuer :/ Et tout le monde vérifia dans sa tente s’il n’y en avait pas d’autres ! La situation était assez comique. On décide d’aller se coucher car il se fait tard.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :